#82 – Comment fixer ses honoraires pour ses traitements endodontiques ?

S’il y a bien une chose sur laquelle tous les dentistes sont d’accord, c’est bien l’incohérence des honoraires octroyés par la nomenclature de la sécurité sociale pour la réalisation des traitements endodontiques.

Si cette incohérence subsiste, l’apparition de la nouvelle nomenclature de la CCAM il y a maintenant quelques années nous a donné un peu de liberté dans le choix de nos honoraires facturables et surtout dans son calcul.

Mais comment définir ses honoraires correctement et en toute logique et bien c’est de ce point que je vous propose de discuter dans cette nouvelle réponse d’experts.

Avant la CCAM

Jusqu’à l’apparition de la CCAM, il n’y avait aucune liberté sur le choix des honoraires à facturer pour un traitement canalaire, l’endodontie était d’ailleurs un exemple excellent pour dénoncer le fameux paiement à l’acte des actes médicaux.

Et entre nous, comment faire différemment pour que tout le monde s’y retrouve.

Si comme moi, vous avez connu le traitement canalaire molaire à SCP 25, oui je dis bien SCP non SC, vous reconnaîtrez que malgré nos nombreuses complaintes qui restent justifiées du chemin a quand même été parcouru.

Est-ce que le résultat est suffisant ? Je laisse chacun en juger et je garde ma propre opinion.

À cette époque du SCP puis de l’ère du SC et du SPR qui ont suivi il y avait une idée totalement acceptée par tous et imposée par les politiques qui était que la liberté des honoraires sur la prothèse venait équilibrer les pertes induites sur les soins réalisés.

Pour un pays qui représente un système de soins qui paraît-il est envié par le monde entier, c’est quand même une drôle de façon de raisonner.

Donc la logique poussait à considérer que toute dent qui avait reçu un traitement canalaire justifiait la pose d’une couronne. Et bien oui, pour pouvoir justifier les honoraires.

LA CCAM et sa classification pour les honoraires endodontiques

Cette classification a entre autres fait apparaître des codes clés classés dans la famille du NPC pour non pris en charge. Parmi ces codes NPC deux nous sont utiles pour calculer nos honoraires :

  1. Le code HBMD006 pour je cite “la reconstitution coronaire provisoire pour acte endodontique sur dent délabrée” telle que nous le proposait nos politiques,
  2. Le code HBGD033 pour la “désobturation endodontique d’une molaire” par exemple.

Ces deux codes sont ajoutés aux autres soins endodontiques qui eux restent encadrés financièrement. Ce code NPC justifie donc administrativement qu’un acte est réalisé. Il est donc légal mais ne fait l’objet d’aucune prise en charge par l’assurance maladie et malheureusement par la majorité des complémentaires qui n’ont souvent de complémentaires que le nom.

L’absence de prise en charge autorise donc le professionnel à fixer le montant de cet acte en âme et conscience, mais surtout avec tact et mesure, comme le lui rappelle le serment d’Hippocrate qu’il a prononcé au moment de son doctorat.

Définir la valeur des actes endodontiques

Tout d’abord ils doivent être justifiés.

Pour la désobturation, il est facile d’identifier les situations cliniques où la cotation peut être appliquée.

Pour la reconstitution pré-endodontique, elle est quasiment systématiquement justifiée. Une dent qui doit être traitée endodontiquement est en générale associée à une forte destruction coronaire et toute formation en endodontie conseille aujourd’hui de restaurer provisoirement les tissus manquants de la couronne afin de faciliter d’une part la pose du champ opératoire et d’autre part la création d’un réservoir de solution d’irrigation.

Quand je discute avec des confrères et des consœurs, il y a deux choses qui m’ont toujours surpris :

La première c’est le très faible nombre de professionnels qui utilisent ces lettres clés.

En même temps, ils se plaignent de la mauvaise rémunération du traitement canalaire et je ne peux que les comprendre. La difficulté à facturer des honoraires non remboursés est souvent complexe pour un praticien.

Mais personne ne dit que ces honoraires doivent être très élevés et surtout rien ne justifie qu’ils aient toujours la même valeur.

Pourquoi ne pas facturer une désobturation canalaire 50 ou 60 euros si l’acte le mérite ?

La deuxième chose qui me surprend c’est la façon dont sont calculés ces honoraires. Et j’étais le premier à le faire pendant des années.

La façon la plus courante est de faire une étude de marché, se renseigner du prix de la couronne sur les praticiens aux alentours ou de savoir qui facture une reconstitution pré-endodontique autour de soi.

Le choix se fera sur la moyenne pondérée des valeurs récoltées dans cette petite étude de marché. Et pourtant, il n’y a pas deux cabinets qui se ressemblent, nos exercices sont tellement différents nos investissements n’ont rien à voir.

Pourquoi copier le voisin ou au pire se mettre un tout petit peu moins cher que lui jusqu’au cas où on pourrait lui récupérer un patient ? Alors qu’il existe une façon très simple de choisir ses honoraires :

Le coût du consommable par acte

Prenons par exemple le traitement d’une molaire. Pour réaliser le traitement canalaire d’une molaire il me faudra un set d’instruments d’endodontie mécanisé, un set de trois limes manuelles, voire quatre ou cinq s’il y en a une qui se courbe, des cônes de gutta Percha, du ciment, des cônes de papier mais également une digue, éventuellement de la digue liquide, de l’hypochlorite de sodium en quantité, une seringue, une aiguille, des activateurs etc …

Certes, ce consommable est important et nous paraît cher quand on le quand on le commande.

Cette partie là elle est facile à calculer il suffira de prendre ses factures et de faire un peu de mathématiques, il faudra ensuite choisir les bons fournisseurs et en cela Endo-Boutik peut vous aider.

Le coût horaire et le gain

Une fois cette partie là calculée, il nous reste deux choses à prendre en considération :

  • La première c’est le coût horaire de votre cabinet et pas celui d’un cabinet mais de votre cabinet
  • La deuxième c’est le calcul de vos gains net personnel. “Combien décidez vous de gagner à la fin du mois, à la fin de l’année et donc rapporter tout cela au tarif horaire ?”

Pour ce faire il suffit de prendre sa déclaration 2035 et de se reporter à la ligne 33 de la déclaration et dans soustraire la ligne 8 qui correspond aux achats, puisqu’on les a facturés dans le consommable. On obtient alors le coût global du cabinet sur l’année précédente.

Si votre exercice est stabilisé on peut considérer que ces coûts varieront peu l’année suivante il reste à connaître une dernière variable :

Celle du nombre d’heures travaillées. Pour cela c’est très simple, prenez votre cahier de rendez-vous de l’an dernier, calculez sur 12 mois le nombre de jours travaillés au fauteuil, le nombre d’heures par jour et par une simple multiplication vous obtiendrez le nombre travaillé à l’année, divisez ensuite vos charges par le nombre d’heures travaillées et vous obtenez tout simplement votre coût horaire, à ce stade nous avons donc le coût du consommable, le coût horaire du cabinet et pas celui du voisin.

Il nous reste à définir le temps que vous souhaitez octroyer à l’acte et le revenu que vous souhaitez tirer de votre labeur en revenus horaire. Ce revenu annuel divisé par le nombre d’heures travaillées vous donnent votre revenu horaire estimé.

Exemple d'un calcul d'honoraire endodontique

Et bien, vous avez tout ! Imaginons par exemple que pour une molaire vous avez besoin de 1h15 pour compléter le traitement, le coût de votre consommable est d’environ 37 euros avec avec un usage unique tout compris.

Je me base là sous les tarifs des produits vendus par Endo Boutik, ce qui inclut les limes, la digue, la gutta, le ciment, les cônes de papier, les fraises jetables, etc … On y ajoute alors le coût du consommable hors endodontie à savoir les gants, les champs de protection que l’on estime à 18 euros environ.

Estimons que le coût horaire de votre cabinet de 220 euros et que vous envisagez un revenu horaire de 60 euros.

Faisons le calcul : 37 + 18 + 275 pour 1h15 de coût de cabinet et 75 pour votre revenu en 1h15. Le coup globale du traitement est 405 euros.

Ce qui est intéressant avec ce calcul c’est que lorsque l’on le fait pour les incisives et les prémolaires et bien on s’aperçoit que finalement la différence de coût et d’honoraire est relativement faible et que l’écart entre les deux traitements n’est pas du tout celui qu’on a l’habitude de faire dans notre exercice.

Bien entendu, ces calcul sont très personnels et ne sont absolument pas transposables d’un praticien à l’autre.

Si l’on veut aller plus loin dans la pertinence de ce calcul, nous devons également prendre en compte que certains actes sont sous rémunérés et qu’il est impossible de les facturer leur juste valeur.

Dans un cabinet d’endodontie comme le nôtre, la consultation et les rappels de contrôle en sont un excellent exemple !

En considérant qu’une consultation dure entre 20 et 30 minutes et qu’elle ne peut être facturée plus que de 23 euros et bien cette perte de 531 euros générés par les six consultations journalières doit être répercutée sur les actes de soins et inversement, si vous travaillez dans un cabinet d’omni pratique, il conviendra de réinjecter les honoraires issus des soins plus rémunérateur dans la grille de calcul.

Ce qui explique que les honoraires chez un endodontiste sont plus élevés que chez un omnipraticien puisqu’il n’y a pas de système de compensation. Les calculs que vous avez là sont ceux que j’ai utilisé il y a deux ans pour calculer mes propres honoraires pour remonter mon nouveau cabinet.

Mais cela a été sans compter l’arrivée du Covid six mois après…

Il ne vous reste plus qu’à prendre votre 2035, un fichier Excel, votre catalogue, et celui de Endo Boutik pour comparer les coûts, et vous êtes prêt à fixer vos honoraires.

A très bientôt !

#Les Réponses d’Experts

Lire la vidéo
DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS >>

Nos formations en endodontie e-learning sont 100% prises en charge par le DPC

< Précédent

EP 79 – DR ALI SALEHI, DENTISTE ET ÉTUDIANT NEW YORKAIS

Suivant >

EP 80 – DR PAULINE PAGBE, PARODONTISTE ET ENTREPRENEUSE

ENDO-ACADÉMIE

Nos autres réponses d’expert

2 février 2024

#94 - La réciprocité dans tous les sens

#94 – La réciprocité dans tous les sens

Peut-on mettre en forme un canal en s'affranchissant d'utiliser des leads manuelles d'exploration ? Vous entendez parler du glide path et des pré élargisseurs et vous ne savez et vous ne comprenez pas exactement de quoi il s'agit ?

5 décembre 2023

#93 – Vous êtes plutôt Gold, Blue, Pink ou Green pour vos instruments d’endodontie ?

Peut-on mettre en forme un canal en s'affranchissant d'utiliser des leads manuelles d'exploration ? Vous entendez parler du glide path et des pré élargisseurs et vous ne savez et vous ne comprenez pas exactement de quoi il s'agit ?

7 novembre 2023

#92 – Comment optimiser sa désinfection en endodontie ?

Peut-on mettre en forme un canal en s'affranchissant d'utiliser des leads manuelles d'exploration ? Vous entendez parler du glide path et des pré élargisseurs et vous ne savez et vous ne comprenez pas exactement de quoi il s'agit ?