fbpx

Dans ce nouvel épisode je reçois un Monsieur. Et quand je dis “Monsieur”, je pèse mes mots. Son nom est connu par une grande partie de la profession, mais peu de gens, en tout cas pas assez, savent qu’il est à l’origine d’un grand nombre de dispositifs que nous utilisons au quotidien dans nos cabinets. Il a commencé son exercice dans une petite contrée de 3000 habitants dans l’Aude. Il est à l’origine de 52 brevets. 

 Dans ce nouvel épisode je reçois une femme. Une femme drôle, pétillante, avec un accent de la région où l’on parle de chocolatine plutôt que de pains au chocolat. Cette femme est assistante dentaire, et pourtant, quand on lit son CV, rien ne laissait présager qu’elle travaillerait un jour à 4 mains dans un cabinet.

Ces deux gueules bordelaises forment un couple, sympa souriant, et qui en quelques mois ils se sont imposés dans le domaine de la formation en odontologie, sans qu’on les y attende vraiment. Elle, est dentiste. Lui, de formation commerciale et à la lecture de son CV, on comprend qu’il s’est formé entre deux rides sur des vagues du Sud Ouest.

A l’ère de la célérité des réseaux sociaux, cette gueule de la dentaire fait probablement partie des derniers des Mohicans, qui ont suivi un cursus solide, scientifique, avec une formation de haut niveau, ce qui lui confère à la fois un esprit critique affûté, mais également une maturité professionnelle très agréable. En lisant les premières lignes de son CV, pourtant, il était difficile de prédire cette réussite professionnelle que tout le monde lui reconnaît aujourd’hui.

La première fois que je l’ai rencontrée en 2003, c’était dans son laboratoire rue des cordeliers. Elle fut la personne à ce moment-là qui m’a « retourné » la tête ; De mes canaux où je pensais naïvement avoir touché l’excellence, elle a fait un Reset dans mon cerveau et m’a montré comment on pouvait réfléchir différemment. Elle a été endodontiste, mais surtout biologiste. Elle a parcouru le monde entier pour parler de biologie, de vitamine D. Elle a collaboré à la création d’une unité INSERM d’odontologie. Elle est actuellement doyenne de la faculté de Garancière juste avant la fusion.

Êtes-vous un professionnel de santé ?

Pour poursuivre votre navigation sur le site endo-academie.fr, vous devez certifier être un professionnel de santé en cliquant sur “J’accepte”.