Chirurgie ou retraitement… que dit le long terme ?

Tant que cette obturation ne concernait que les 3 derniers millimètres apicaux, la persistance de bactéries dans le reste du canal rendait le pronostic à long terme douteux voire aléatoire.

A partir du moment où le retraitement sur une hauteur minimale de 9mm du canal devient possible, alors la question se pose différemment.

Deux études “confluentes”

Dans le dernier numéro du Journal of Endodontics, deux études sont publiées. Et les deux vont dans le même sens, à savoir un pronostic à long terme (10 ans) aussi bon quel que soit l’accès (orthograde ou chirurgical).

Dans le premier papier publié par une équipe de Singapour (2) , les auteurs concluent à un taux de survie des dents traitées de 95% à 10 ans (taux de succès  de 78.3%). Et leur conclusion est intéressante puisqu’ils montrent qu’une reintervention par voie orthograde avant la chirurgie influence le pronostic.

En lisant attentivement les graphiques publiés, on s’aperçoit que les échecs, lorsqu’il y en a surviennent très vite (avant un an)

Deux études “confluentes”

Dans le second papier (3), publiée par une équipe allemande, les résultats sont concordants avec les précédents  et ils confirment que lorsque le retraitement est potentiellement dangereux pour la survie de la dent (élimination de gros tenon par exemple), l’alternative chirurgicale est tout à fait acceptable.

Conclusion

Certes ces études portent sur un nombre de cas limité et qui ferait hurler un spécialiste de santé publique, mais des études qui portent sur 70 ou 90 patients suivis à 10 ans, en endodontie, ça ne court pas les rues.

(1) Surgical endodontic retreatment. Reit C, Hirsch J. Int Endod J. 1986May;19(3):107-12.

(2) Long-term Success and Survival of Endodontic Microsurgery Huang, Shuyan et al.Journal of Endodontics, Volume 46, Issue 2, 149 – 157.e4

(3) Long-term Follow-up for Apical Microsurgery of Teeth with Core and Post Restorations Truschnegg, Astrid et al. Journal of Endodontics, Volume 46, Issue 2, 178 – 183

En savoir plus :

  • Notre réponse d’expert sur les Trois éléments qui facilitent la chirurgie endodotique : c’est ici
  • Notre formation à la pratique de la chirurgie endodontique : c’est ici 
  • Apprendre à lire un article scientifique et participer à nos 4 réunions annuelles, en restant chez vous ? Rejoignez nous au E journal : c’est ici

#Les articles de l’endo

DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS >>

Nos formations en endodontie e-learning sont 100% prises en charge par le DPC

ENDO-ACADÉMIE

Nos autres réponses d’expert

4 juin 2024

Réponse d'expert 98

#98 : Faut-il prémédiquer nos patients pour améliorer nos anesthésies ?

Est-ce que vous aussi, vous avez des échecs avec vos tronculaires ? Ces échecs sont ils uniquement liés à des erreurs techniques d’injection ? N’y-a-t-il pas d’autres facteurs qui limitent l’efficacité d’une injection à l’épine de Spix ? Malgré tout, cette injection reste la technique de choix pour réaliser les traitements sur les molaires et prémolaire mandibulaires, notamment grâce à sa durée d’installation Qu’en est il de le prémédication médicamenteuse avant le soin pour optimiser l’efficacité de la technique ?

7 mai 2024

Réponse d'expert 97

#97 : 4 astuces pour mieux utiliser un localisateur d’apex

Vous utilisez un localisateur d’apex, et vous avez l’impression que parfois il n’est pas fiable ? Votre localisateur vous donne parfois des mesures qui vous semblent bizarres, et vous ne comprenez pas pourquoi ? Vous commencez à douter de votre appareil et regrettez de ne pas avoir acheté la Rolls des localisateurs, pensant qu’il est plus performant ? Sachez qu’avec quatre règles simples vous allez optimiser vos résultats et que finalement, votre appareil va très bien !

2 avril 2024

Réponse d'expert 96 : La fracture instrumentale est-elle une catastrophe ?

#96 : La fracture instrumentale est-elle une catastrophe ?

Le bris instrumental est l’un des événements le plus redouté et le plus stressant pour un dentiste au cours d’un traitement endodontique. Il n’arrive pas si souvent que ça, néanmoins ce type d’incident est très largement étudié, et on en parle beaucoup au sein de la communauté des dentistes. Mais est-ce vraiment si grave que cela, de casser un instrument ? Une dent présentant un fragment instrumental est-elle forcément à extraire ?
Découvrez nos formations
Participez à notre webinaire avec le Dr Stéphane Simon pour découvrir notre catalogue de formations et nos formats pédagogiques
📅 WEBINAIRE 30 mai, 13h
Participez à notre webinaire de présentation avec le Dr Stéphane Simon
📅 WEBINAIRE 18 mars, 19h30
Découvrez nos formations