Les réseaux sociaux, des outils de formation pour le dentiste ?

S’en servir comme des outils pédagogiques et collaboratifs

Dans nos cycles de  formations en endodontie (Pack Expert, Formation Dent Permanente Immature), nous intégrons ces réseaux sociaux. Ils sont pratiques pour le partage de ressources, pour les échanges avec les formateurs et les participants car ils créent du lien entre personnes concernées par une même thématique. Avec le temps e la succession des sessions de formation, la liste des inscrits s’allonge, et le groupe s’enrichit.

La publication de cas cliniques engendre des discussions qui deviennent à leur tour un moyen de se former. Nous assistons là à une forme de pédagogie centrée sur un problème concret et dénommée par l’anglicisme « Case based Learning ».

La discussion de groupe sur les réseaux sociaux, n’est autre que la forme virtualisée des formats pédagogiques d’Europe du Nord qui font leur preuve depuis de nombreuses années dans l’éducation du primaire, secondaire et universitaire.

Des médias à utiliser avec attention et parcimonie

 Malgré ces avantages, l’usage des réseaux sociaux comme moyens de formation comporte aussi quelques dangers.

Un des principaux est l’absence de contrôle de l’information qui y est divulguée. Nous ne parlons pas des groupes encadrés avec des modérateurs qui donnent de leur temps, mais de ceux où les contrôles sont plus laxistes voire inexistants.

De moyens de discussion, ces lieux d’échange peuvent vite devenir des vitrines où tout peut être dit, le bon comme le mauvais.

Il est souvent difficile de distinguer le mensonge du contradictoire. Le numérique permet la retouche de fichiers, les citations à l’emporte pièce parfois utilisées à mauvais escient ; tous ces biais de communication peuvent transformer une discussion en dispute voire bagarre verbale.

Il n’est plus à démontrer que les joutes numériques menées par différentes parties derrière un clavier sont beaucoup plus mouvementée et agressive que les échanges directs pouvant s’opérer dans les salles de cours ou de congrès.

Malgré ces défauts, nombreux sont ceux qui reconnaissent avoir découvert une astuce, un produit, un matériau, une technique, en navigant sur les réseaux sociaux. Et que sans leur consultation ils auraient pu passer à côté.

Alors bon ou mauvais ? …Nous dirons complémentaire.

Sans les qualifier de moyens de formation, nous les considérons plutôt comme des moyens d’information. Et l’information est parfois la meilleure façon d’accéder à la formation dans un second temps.

Impossibles à ignorer totalement, il convient cependant de ne pas en attendre ce qu’ils ne pourront pas nous donner.

#Les articles de l’endo

DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS >>

Nos formations en endodontie e-learning sont 100% prises en charge par le DPC

ENDO-ACADÉMIE

Nos autres réponses d’expert

4 juin 2024

Réponse d'expert 98

#98 : Faut-il prémédiquer nos patients pour améliorer nos anesthésies ?

Est-ce que vous aussi, vous avez des échecs avec vos tronculaires ? Ces échecs sont ils uniquement liés à des erreurs techniques d’injection ? N’y-a-t-il pas d’autres facteurs qui limitent l’efficacité d’une injection à l’épine de Spix ? Malgré tout, cette injection reste la technique de choix pour réaliser les traitements sur les molaires et prémolaire mandibulaires, notamment grâce à sa durée d’installation Qu’en est il de le prémédication médicamenteuse avant le soin pour optimiser l’efficacité de la technique ?

7 mai 2024

Réponse d'expert 97

#97 : 4 astuces pour mieux utiliser un localisateur d’apex

Vous utilisez un localisateur d’apex, et vous avez l’impression que parfois il n’est pas fiable ? Votre localisateur vous donne parfois des mesures qui vous semblent bizarres, et vous ne comprenez pas pourquoi ? Vous commencez à douter de votre appareil et regrettez de ne pas avoir acheté la Rolls des localisateurs, pensant qu’il est plus performant ? Sachez qu’avec quatre règles simples vous allez optimiser vos résultats et que finalement, votre appareil va très bien !

2 avril 2024

Réponse d'expert 96 : La fracture instrumentale est-elle une catastrophe ?

#96 : La fracture instrumentale est-elle une catastrophe ?

Le bris instrumental est l’un des événements le plus redouté et le plus stressant pour un dentiste au cours d’un traitement endodontique. Il n’arrive pas si souvent que ça, néanmoins ce type d’incident est très largement étudié, et on en parle beaucoup au sein de la communauté des dentistes. Mais est-ce vraiment si grave que cela, de casser un instrument ? Une dent présentant un fragment instrumental est-elle forcément à extraire ?
Découvrez nos formations
Participez à notre webinaire avec le Dr Stéphane Simon pour découvrir notre catalogue de formations et nos formats pédagogiques
📅 WEBINAIRE 30 mai, 13h
Participez à notre webinaire de présentation avec le Dr Stéphane Simon
📅 WEBINAIRE 18 mars, 19h30
Découvrez nos formations