Formation On Demand #07 : Succès et échec en endodontie

95

13 en stock

Description

Formation On Demand #07
Succès et échec en endodontie

Accès à la formation : 24h maximum après votre inscription et accessible pendant 30 jours à partir de la date d’achat.
Durée du FOD : 37 minutes
Public : Omnipraticiens, praticiens spécialistes ou ayant un exercice spécifique, étudiants second et troisième cycle.

Présentation

L’endodontie vue autrement que par une approche purement technique.

Aborder le problème du succès thérapeutique en odontologie peut paraître trivial. Néanmoins chaque discipline médicale a ses spécificités en terme d’évaluation de succès.

Alors que l’oncologue parle de rémission et non de succès d’un traitement, que l’orthopédiste valorise son acte chirurgical face à une flexion du genou de 30 degrés, comment considérer, nous en tant qu’odontologiste, qu’un traitement « marche » ou « ne marche pas ».

Une réponse simple et binaire est bien entendu impossible ; impossible car elle ne repose pas que sur des éléments factuels, mais parce qu’elle fait appel au sens clinique du praticien, à son expérience et au recul qu’il peut avoir dans la discipline.

Pourtant, face à un patient qui demande quel est le taux de succès attendu pour un traitement endodontique, parodontal et implantaire, que répondre… « ça dépend … » ? Oui mais de quoi ?

C’est de cela que je m’entretiens avec vous, certes de façon unilatérale, mais dans un souci de partage de réflexion.

D’une durée de 37 minutes, cette formation se présente sous une forme originale. Au cours d’un exposé avec très peu de support iconographie, nous abordons le problème du succès sous toute ses formes.
L’endodontie est prise ici à titre d’exemple, mais cette réflexion peut tout à fait être transposée aux autres disciplines dentaires et médicales.

Objectifs

  • Saurez faire la différence entre taux de succès, taux de survie et efficacité d’un traitement ;
  • Considérerez non plus l’endodontie comme le traitement d’une dent, mais dans le cadre d’une prise en charge globale d’un patient ;
  • Comprendrez pourquoi le succès est différemment considéré selon que l’on se place en tant que thérapeute, patient ou scientifique.