Idées reçues sur l’e-learning : les dépasser pour réussir sa formation

Pourquoi a-t-on encore de tels préjugés sur ce dispositif ?

De nos jours, avec l’accroissement des services en ligne, il peut sembler surprenant que les préjugés sur l’e-learning soient encore d’actualité. Pour certains, cela signifie la fin du présentiel, ce qui n’est pas le cas comme on peut le constater quand on consulte le catalogue des organismes de formation. Pour d’autres, c’est moins efficace, ce qui est faux puisque les parcours et outils pédagogiques sont mis en place par des experts. D’ailleurs, la formation en ligne offre de nouvelles possibilités, ce qui n’est pas négligeable. On entend aussi que celui déshumanise les stages, que les participants sont seuls face à leur ordinateur et que l’on reste dans la théorie. Des idées reçues qui persistent et qui ne sont pas vraies puisqu’avec ce dispositif, il est possible d’échanger à distance avec des formateurs. Pour les combattre, finalement, le mieux est de communiquer sur les avantages de cette solution, d’écouter les témoignages des participants et d’essayer.

L’e-learning, une solution qui convient parfaitement aux professionnels

Notre société vous propose donc des formations à l’unité (formation on Demand), ou en thématique avec  un pack e-learning pour que vous puissiez vous former en endodontie en toute autonomie, sans devoir trouver un remplaçant ou fermer votre cabinet. A l’instar de nos autres formations, les parcours et supports pédagogiques ont été créés et mis en place par notre équipe. Ainsi, ils sont à jour (régulièrement actualisés par conséquent) et vous donnent des informations précises et détaillées sur les traitements en endodontie.

L’originalité de notre organisme est de vous proposer en complément de cet enseignement à distance, des compléments à distance synchrones (classes virtuelles) et des Travaux Pratiques. A ce jour en France, vous ne le retrouverez nulle part. Alors n’hésitez pas à consulter notre catalogue et les pack experts (traitement initial, retraitement, ou intégral)

Si vous êtes intéressé, nous vous invitons à nous contacter pour en savoir plus sur le programme. Nous sommes aussi à votre écoute pour répondre à vos questions.

#Les articles de l’endo

DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS >>

Nos formations en endodontie e-learning sont 100% prises en charge par le DPC

ENDO-ACADÉMIE

Nos autres réponses d’expert

4 juin 2024

Réponse d'expert 98

#98 : Faut-il prémédiquer nos patients pour améliorer nos anesthésies ?

Est-ce que vous aussi, vous avez des échecs avec vos tronculaires ? Ces échecs sont ils uniquement liés à des erreurs techniques d’injection ? N’y-a-t-il pas d’autres facteurs qui limitent l’efficacité d’une injection à l’épine de Spix ? Malgré tout, cette injection reste la technique de choix pour réaliser les traitements sur les molaires et prémolaire mandibulaires, notamment grâce à sa durée d’installation Qu’en est il de le prémédication médicamenteuse avant le soin pour optimiser l’efficacité de la technique ?

7 mai 2024

Réponse d'expert 97

#97 : 4 astuces pour mieux utiliser un localisateur d’apex

Vous utilisez un localisateur d’apex, et vous avez l’impression que parfois il n’est pas fiable ? Votre localisateur vous donne parfois des mesures qui vous semblent bizarres, et vous ne comprenez pas pourquoi ? Vous commencez à douter de votre appareil et regrettez de ne pas avoir acheté la Rolls des localisateurs, pensant qu’il est plus performant ? Sachez qu’avec quatre règles simples vous allez optimiser vos résultats et que finalement, votre appareil va très bien !

2 avril 2024

Réponse d'expert 96 : La fracture instrumentale est-elle une catastrophe ?

#96 : La fracture instrumentale est-elle une catastrophe ?

Le bris instrumental est l’un des événements le plus redouté et le plus stressant pour un dentiste au cours d’un traitement endodontique. Il n’arrive pas si souvent que ça, néanmoins ce type d’incident est très largement étudié, et on en parle beaucoup au sein de la communauté des dentistes. Mais est-ce vraiment si grave que cela, de casser un instrument ? Une dent présentant un fragment instrumental est-elle forcément à extraire ?